Le laser vasculaire

Qu’est-ce que le laser vasculaire ?

Le laser diode 980nm est un laser vasculaire de dernière génération qui
remplace le laser KTP.
Cet appareil performant permet de traiter une grande
variété de lésions vasculaires cutanées tant sur le visage, le cou, le décolleté,
que sur les membres inférieurs jusqu’à leur disparition.

Comment le laser fonctionne-t-il ?

Le laser vasculaire agit par “photothermo-coagulation” sélective sans altérer les
tissus sains.

Le faisceau lumineux émis par le laser est absorbé par l’hémoglobine des
capillaires sanguins.
L’effet thermique entraîne la coagulation pour ensuite entraîner la sclérose des vaisseaux « visibles ».

Le laser vasculaire. Pour qui? Pour quoi ?

laser-vasculaire-visage-illis
  • Couperose (vaisseaux apparents « dilatés » rouges ou
    violacés du visage)
  • Erythrose (rougeurs diffusent du visage)
  • Erythrocouperose (association d’érythrose et de couperose)
  • Angiomes (rubis, stellaires…)
  • Télangiectasies (dilatation permanente de petits vaisseaux
    sanguins) du visage, lac veineux.
laser-vasculaire-corps
  • Varicosités.
  • Télangiectasies(dilatation permanente de petits vaisseaux
    sanguins) des jambes.
  • Lac veineux.

Comment se déroule la séance ?

La séance peut durer entre 15 minutes à plus d’une heure selon l’étendue de la
zone à traiter ainsi que la densité des vaisseaux.

Le patient et le médecin sont tous deux équipés de lunettes protectrices.
Le médecin balaie la zone atteinte à l’aide d’un stylo émettant un faisceau laser.
Tout au long de la séance, le médecin utilise un système de refroidissement
appelé « cooling » qui agit tel un anesthésiant, afin d’apaiser la sensation de
chaleur.
Une crème cicatrisante est appliquée en fin de séance.

Quels sont les résultats / avantages ?

Les premiers résultats sont visibles immédiatement. Pour certaines zones et
vaisseaux, ils sont optimaux dès la première séance.
Dans le cas de petites veines, la sclérose se fait progressivement en 2 semaines
environ. Alors que pour de très fins vaisseaux rouges ou violacés, la sclérose
peut être instantanée, entrainant sa disparition immédiate.

L’avantage du traitement au laser est qu’il n’y a pas de piqure donc pas
d’effraction de la peau. De plus, aucun produit n’est injecté. Aucun pansement
n’est utile et il n’y a pas de risque d’ecchymose.
Le traitement est efficace et nécessite moins de séances que la sclérothérapie
car on peut traiter plus de vaisseaux durant la même séance.

Contrairement aux lasers vasculaire traditionnels de type KTP et YAG, le laser
diode 980nm émet un longueur d’onde provoquant une sensation de chaleur
moindre. De plus, ses équipements de pointe permettent une précision
supérieure pour un traitement optimal.

Combien de séances sont nécessaires ?

Dans la majorité des cas 1 à 3 séances sont suffisantes pour traiter la plupart
des lésions vasculaires. Un intervalle minimal d’un mois entre chaque séance
sur la même zone est à respecter/privilégier.

Quelles sont les contre-indications ?
  • Femmes enceintes
  • Personne atteinte d’une maladie psychiatrique
  • Personne ayant un cancer de la peau
  • Personne atteinte du SIDA
  • Personne sous anticoagulants
  • Personne sous traitement photosensibilisant
  • Zone présentant des cicatrices ou des grains de beauté
  • Pas d’exposition au soleil le mois précédant et suivant le traitement