Blepharoplastie sans chirurgie

lE lifting des paupières sans chirurgie 
grâce au plasma fractionné : MJOLNIR

Le regard est ce qui se remarque au premier abord chez une personne. On dit même qu’il est le miroir de l’âme.
Mais au fil des années, c’est moins vrai : le regard se fripe, les paupières supérieures et inférieures se détendent, ce qui donne un regard fatigué et triste. La solution radicale en cas de relâchement important reste la chirurgie des paupières appelée blepharoplastie.

Cependant, pour le relâchement modéré des paupières, on a la technologie du plama fractionné MJOLNIR est le premier équipement plasma fractionné au monde qui est une méthode révolutionnaire pour un rajeunissement parfait du visage mais aussi du corps.

Le Plasma fractionné supprime l’excès de peau des paupières dont se plaignent de nombreux patients, corrigeant un regard triste, fermé et fatigué de ceux-ci. La technologie repose sur la « vaporisation » de la couche superficielle de l’épiderme correspondant à l’excédent cutané responsable de la ptôse ou du pli.

Qu'est-ce que le plasma fractionné ?

Le plasma est l’un des quatre états fondamentaux de la matière, dontle caractère présente une température élevée, une conductivité élevée et une activité élevée.

Principe de fonctionnement

Sous contrôle , la colonne de plasma en forme d’aiguille est libérée à la surface de la
peau par voie fractionnée et point par point. Le principe est d’ioniser le gaz dans l’air
pour créer plus de petites arches électriques

La chaleur propagée par ce léger courant électrique plasmique à la surface de la peau
engendre une rétractation immédiate de la zone ciblée de la peau appelée « la
sublimation ». 

Ce courant agit en superficie de la peau et ne traverse pas le corps, ainsi ce procédé est sans danger, sans saignements et sans incisions. La séance dure entre vingt et trente minutes selon la superficie traitée et est quasi indolore.

Ce qui rend le plasma fractionné Mjolnir unique

Il peut traiter les lésions millimétriques ou délimiter une lésion pour ensuite la traiter entièrement ou exclusivement
Cette technique permet de traiter également :
  • Le relâchement cutané (cou, péri-ombilical…)
  • Les taches superficielles,
  • Pigment irrégulier : hyperpigmentation(lentigo), hypopigmentation
  • Les ridules : pattes d’oie, pré-auriculaire, joue (micropeeling), paupières inférieures , cou
  • Rides verticale au-dessus de la lèvre supérieure
  • Rides du front
  • Lésions cutanées
  • Cicatrices : d’acné, chirurgicale, de brulure, traumatique
  • Xanthélasma (= dépôt de cholestérol sous la peau de couleur jaune )
  • Verrues
  • Vergetures
  • Chéloïdes
  • Kératoses séborrhéiques.

Comment se passe la séance ?

Une fois la zone anesthésiée avec une crème EMLA, on déplace l’embout au ras de la peau, mais sans la toucher, en effectuant des tirs rapprochés. La technologie provoque une libération d’énergie qui entraîne une carbonisation des cellules épidermiques. C’est comme si la peau s’évaporait , ce qui va entraîner une rétraction intéressante tout de suite visible. On ressent une légère chaleur. 

Le lifting des paupières sans chirurgie prend 30 mn et ne nécessite aucune éviction sociale.

Les jours suivant

Les micro-croûtes qui se sont formées aux points d’impact vont s’éliminer en quelques jours (il ne faut pas les arracher) et le gonflement, plus ou moins important, en 24 à 48 heures. 

Un fond de teint suffit à masquer les rougeurs La peau reste rouge puis rosée deux semaines, ce qui se maquille aisément. Il y a un risque d’hyperpigmentation, si on ne se protège pas des UV le temps de la cicatrisation avec une protection indice 50. 

Précautions supplémentaires

Nettoyer les zones traitées avec de l’eau et du savon neutre 2 ou 3 fois par jour jusqu’à ce que les croûtes tombent complètement. 

Garder la zone très hydratée une fois que les croûtes sont tombées. Il est conseillé d’utiliser un antiseptique pendant les quatre premiers jours après le traitement.

Les résultats

Le résultat est optimum trois mois après la séance. Ces résultats sont durables, en principe pendant plusieurs années.
Si besoin il est possible de refaire une séance cinq ans plus tard

Pour obtenir un résultat équivalent à une blépharoplastie classique, plusieurs séances seront parfois nécessaires
(généralement 1 à 3 selon l’excès de peau) espacées d’ un mois .